Je pèse mes 58 kilos et je t’aime

Pour toi ma douce.

 

J’aime la voix de Lavilliers. Elle est comme une main qui entrerait en moi et me nouerai le coeur.

 

 

 

Pour ceux qui ne connaissent pas, poème écrit par Blaise Cendrars dont Lavilliers est un inconditionnel.


3 réflexions sur “Je pèse mes 58 kilos et je t’aime

  1. Oui, oui…et je n’avais pas fait le rapprochement… Faut-il que ce soit toi, évidemment, qui le fasse. Proches que nous sommes. C’est superbe, cette voix et la tienne qu’il me semble entendre, là. Je t’aime, bella belle !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s