Pleine lumière

« Il faudra bien un jour choisir »

 

Je me souviens l’avoir lu

Ne pas y avoir cru

 

Evidence surprenante

qui cueille au réveil

 

Bascule de l’abat jour

Pleine lumière

 

Tu es là…

 

 

 

A propos C comme Corinne

"Pour que le goût des heures soit doux (...) et le reste on s'en fout"
Cet article a été publié dans mes écrits. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Pleine lumière

  1. marie-claude dit :

    de son éclat, laisse-toi envahir ! amitié .

    J'aime

  2. Dan dit :

    Les évidences nous replacent sur les rails et nous rechargent le coeur d’espoir. Avec la lumière du jour un matin , un travail cérébral qui ne semblait pas avoir d’issue se réveille avec une clarté nouvelle. Bises Dan

    J'aime

  3. Etsivousosiez dit :

    Sans avoir lu ce petit poème j’ai pour vous mis un bref écrit bien ressemblant sur le blog 🙂 Incroyable croisement de ressentis Merci à vous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s