Des heures impaires

9H00
Difficile de quitter le nid
Il faut y aller

11H00
Horoscope rieur
Elle y croit

13h00
Elle picore
Grignote sous le soleil

15H00
Travaille d’arrache pied
Tout lui réussit

17H00
Boucler encore quelques dossiers
Et filer

19H00
Elle saute dans le bus
Chantonne et rit

21H00
Paris est magnifique
Elle aime

23H00
Sommeil réparateur
Demain est bientôt là…

Marie-Claude a raison. Il suffit de choisir. Il suffirait de presque rien, Reggiani, oui j’adore…pour que je dise je t’aime.
Merci à toi. Et tac !

Publicités

A propos C comme Corinne

"Pour que le goût des heures soit doux (...) et le reste on s'en fout"
Cet article a été publié dans tout à trac, en vrac. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Des heures impaires

  1. marie-claude dit :

    il est onze heure, et ton poème me chauffe le coeur … ma nuit sera douce ! amitié 

    J'aime

  2. un soir bleu dit :

    Et tac (oui, oui !) … Ces heures impaires rachétent les autres. Chic alors !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s