Un jour sans

8H00
Elle croit que tout va
Et sort dans la grande ville

10H00
sent que tout pourrait se compliquer
Larmes aux yeux

12H00
sort déjeuner
Du défendu juste exprès

14H00
Part en courant, se sauver
Et retourne finalement vers le bureau

16H00
Elle décide de tout casser
De se punir et d’être malheureuse

18h00
saute dans un bus
Et pleure contre la vitre

20H00
débouche une bouteille
Noie son chagrin

22H00
Elle se couche, à tout perdu
Même l’envie de dormir…

A propos C comme Corinne

"Pour que le goût des heures soit doux (...) et le reste on s'en fout"
Cet article a été publié dans tout à trac, en vrac. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Un jour sans

  1. un soir bleu dit :

    Aïe … Il y a des jours comme ça : sans. Je connais. Et puis, il y a les autres jours : avec. On prend les deux, surprise parfois …

    J'aime

  2. marie-claude dit :

    à essayer les heures impaires, seraient-elles moins tristes ? amitié .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s